COMMUNIQUÉ – Pour répondre encore mieux aux enjeux découlant des changements climatiques HORTAU PROPOSE UN TENSIOMÈTRE PLUS PERFORMANT

Près de 15 ans après le dépôt de son premier brevet et 18 ans de R et D, Hortau lance sur le marché une solution novatrice : le tensiomètre à portée étendue HXM-1000. Mesurant jusqu’à 1 000 kPa, ce tensiomètre de nouvelle génération permet aux producteurs de surveiller étroitement leurs programmes d’irrigation via la tension du sol, particulièrement dans des conditions arides, tout en veillant continuellement au rendement des cultures. Le nouveau tensiomètre travaille donc davantage pour les producteurs.

« Nous sommes heureux d’offrir ce nouvel outil à nos clients, explique Jocelyn Boudreau, président-directeur général d’Hortau. À ce jour, une des seules limitations de nos tensiomètres qui utilisent l’eau comme élément de détection des stress des plantes, était une tendance à se vider lorsque le sol est sec pendant une longue période de temps, situations de plus en plus fréquentes. Après des années de recherche et d’essais sur le terrain, notre équipe a pu corriger cette lacune et offrir aux producteurs des données de grande qualité dans une variété de conditions. Notre nouveau tensiomètre HXM-1000 offre aux producteurs un degré de clarté exceptionnel en plus d’éliminer les remplissages de l’appareil. »

Les tensiomètres sont des outils éprouvés pour mesurer la tension du sol, une mesure directe de la quantité d’eau disponible dans le sol et, par conséquent, pour les plantes. Auparavant, il fallait s’assurer que les lectures se maintiennent entre 0 et 80 kPa. Le tensiomètre à portée étendue HXM-1000 nous permet de mieux tenir compte des différentes réalités qui empêchent parfois d’irriguer au moment requis afin d’assurer une gestion optimale du stress hydrique. « Avec le tensiomètre HXM-1000 d’Hortau, en instance de brevet, l’eau est contenue dans un polymère, précise Jocelyn Boudreau. Finis les remplissages ! Le tensiomètre fournit des données en continu et se recharge en eau automatiquement. »

Pour Caroline Letendre, responsable du développement des affaires d’Hortau au Canada, « dans un contexte de changement climatique à l’échelle mondiale, les producteurs québécois font aussi face à des périodes de sécheresse récurrentes depuis plusieurs années. La nouvelle technologie d’Hortau aide plus particulièrement les producteurs qui ont des systèmes d’irrigation mobiles tels que les pivots, les canons, les enrouleurs et les rampes d’aspersion. Le tensiomètre à portée étendue HXM-1000 fonctionne sans interruption tout au long de la saison pour les cultures maraîchères, notamment, telles que la laitue, les oignons, les brocolis, les haricots fins, les carottes et les pommes de terre. »

Grâce au tensiomètre HXM-1000, les producteurs peuvent désormais mieux anticiper le stress hydrique et planifier leurs irrigations. En éliminant les irrigations inutiles, ils sont en mesure de faire une meilleure utilisation de leur eau et de leurs fertilisants, avec des effets écologiques importants, tout en minimisant les coûts d’énergie. Les avantages d’un meilleur contrôle du stress hydrique dans les champs sont évidents.

Rappelons qu’étant donnée l’importance de ses recherches, Hortau avait reçu des fonds fédéraux et provinciaux au cours des dernières années, et que ces fonds ont permis, entre autres, la création du HXM-1000 que les producteurs agricoles apprécient déjà.

À propos d’Hortau

Hortau est chef de file nord-américain dans les systèmes de gestion de l’irrigation sans fil et web. À l’origine de ce projet en 2002 se trouvent deux entrepreneurs passionnés d’agriculture : Jean Caron, agronome titulaire d’un doctorat en physique du sol et Jocelyn Boudreau, détenteur d’un baccalauréat en ingénierie agricole et d’une maîtrise en physique du sol.

Maintes fois primées, les solutions brevetées d’Hortau en matière de gestion de l’irrigation aident les producteurs à déceler la présence de stress chez les végétaux, assurant ainsi une croissance optimale de la culture tout en réduisant la consommation d’eau, d’énergie et les répercussions sur l’environnement.

Hortau compte un siège social à Lévis au Québec ainsi qu’aux États-Unis, plus précisément à San Luis Obispo, en Californie, en plus de ses représentants et techniciens partout en Amérique du Nord.

COMMUNIQUÉ – Le Centre de prévention du suicide de Québec lance un appel à la mobilisation – Les gens doivent être attentifs à leur entourage et connaître les services disponibles.

« La détresse n’a pas de saison, ni d’âge, ni de genre, ni de statut économique… », mentionne d’entrée de jeu la directrice générale du Centre de prévention du suicide de Québec (CPSQ – cpsquebec.ca), Lynda Poirier. Le CPSQ rappelle ses nombreux services et, surtout, le rôle que chacun peut jouer dans la prévention du suicide en […]

COMMUNIQUÉ – Pour plus de performance et un essor notable en Amérique du Nord Les Manufacturiers de Structures de Bois du Québec se regroupent et font avancer l’industrie du bâtiment préfabriqué

En collaboration avec le créneau d’excellence BOCA (BOCA -creneau-bois.com), les fabricants de composants structuraux de bois à ossature légère du Québec se regroupent en une association provinciale appelée MSBQ. MSBQ chapeaute quelques 50 entreprises du secteur dans tout le Québec, dont le chiffre d’affaires global est évalué à plus de 375 M$.  Les 64 usines et […]