COMMUNIQUÉ – Le Centre de prévention du suicide de Québec lance un appel à la mobilisation – Les gens doivent être attentifs à leur entourage et connaître les services disponibles.

« La détresse n’a pas de saison, ni d’âge, ni de genre, ni de statut économique… », mentionne d’entrée de jeu la directrice générale du Centre de prévention du suicide de Québec (CPSQ – cpsquebec.ca), Lynda Poirier.

Le CPSQ rappelle ses nombreux services et, surtout, le rôle que chacun peut jouer dans la prévention du suicide en plus de nous inviter tous à nous mobiliser. « La prévention du suicide, c’est l’affaire de tout le monde, souligne Mme Poirier. Nous devons tous être conscients et, surtout, vigilants pour aider les personnes qui vivent de la détresse ou bien leurs proches. 24 heures par jour, 7 jours par semaine, le CPSQ offre gratuitement ses services spécialisés directs à la population. Il faut que tout le monde apprenne le numéro pour rejoindre nos services », recommande-t-elle :

1-866-Appelle (1-866-277-3553)

Récemment, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d’une stratégie québécoise de prévention du suicide. « C’est la mesure phare préconisée par l’Organisation mondiale de la santé, mentionne Mme Poirier. Avec de nombreux organismes du Québec, nous réclamons cette stratégie nationale pour changer la situation actuelle où :

  • 3 personnes s’enlèvent la vie chaque jour au Québec
  • 2 personne par semaine dans la région de Québec
  • il y a trois fois plus de suicides chez les hommes que chez les femmes
  • les hommes de 50 à 64 ans présentent le taux de suicide le plus élevé

Journée internationale des endeuillés par suicide

La journée internationale des endeuillés par suicide représente l’occasion de se rassembler pour les personnes endeuillées par suicide. De plus en plus soulignée dans la province, cette journée sera l’objet, à Québec, d’une activité particulière. Un témoignage-conférence livré par la famille Bouchard-Daniel sur le thème de la résilience suite au décès par suicide d’un être cher aura lieu le dimanche 24 novembre prochain au Domaine Maizerets.

À propos du Centre de prévention du suicide de Québec

Ouvert en tout temps, 24 h sur 24 et 365 jours par année, le CPSQ offre plusieurs services d’intervention sans attente, et ce, gratuitement, que ce soit pour les personnes suicidaires ou les personnes endeuillées par un suicide. Contrairement à la croyance populaire, ce sont bien des intervenants formés en intervention qui offrent les services du CPSQ, et non des bénévoles, car il y a une grande différence entre écoute et intervention. Bien que le premier soit indispensable, le deuxième permet une approche professionnelle et ciblée là où se démarque le CPSQ.

Fondé en 1978, le CPSQ est le premier organisme reconnu au Canada en matière de prévention du suicide. Il offre, dans la grande région de Québec, un ensemble de services professionnels et spécialisés visant la prévention, l’intervention et la postvention auprès de personnes suicidaires, de leurs proches et des personnes endeuillées. Le CPSQ est le fier instigateur de plusieurs programmes novateurs en prévention du suicide, notamment le Service intégré de liaison, d’accompagnement et de relance (SILAR). Il agit à titre de formateur pour le programme Les Sentinelles en prévention du suicide et propose de nombreuses formations.

COMMUNIQUÉ – Pour plus de performance et un essor notable en Amérique du Nord Les Manufacturiers de Structures de Bois du Québec se regroupent et font avancer l’industrie du bâtiment préfabriqué

En collaboration avec le créneau d’excellence BOCA (BOCA -creneau-bois.com), les fabricants de composants structuraux de bois à ossature légère du Québec se regroupent en une association provinciale appelée MSBQ. MSBQ chapeaute quelques 50 entreprises du secteur dans tout le Québec, dont le chiffre d’affaires global est évalué à plus de 375 M$.  Les 64 usines et […]

COMMUNIQUÉ – Marie Morneau Communication, déjà teenager!

Un matin, on croise une grande personne dans le cadre de porte et on se dit “mais qui c’est ça?” C’est un fils aîné qui a lui même des enfants presque adultes. Et un autre jour, on transfère des documents dans le cloud redécouvrant tout ce qu’on a fait depuis des années et qu’on avait […]