COMMUNIQUÉ – L’Islande accueille ses premiers réfugiés syriens

Des réfugiés syriens accueillis le 19 janvier 2016 à l'aéroport de Keflavik, en Islande
Des réfugiés syriens accueillis le 19 janvier 2016 à l’aéroport de Keflavik, en Islande Photo HARALDUR GUDJONSSON. AFP

Le chef du gouvernement leur a dit «espérer qu’elles se plairaient en Islande», ont déclaré ses services dans un communiqué.

Ces 35 personnes ont bénéficié de la volonté de trois municipalités, Akureyri (nord), et Kopavogur et Hafnarfjordur près de la capitale Reykjavik, d’accueillir des familles ayant dû fuir le conflit qui a dévasté leur pays.

«Merci l’Islande, voilà un grand pays», a déclaré un père de famille syrien cité par le quotidien Morgunbladid.

Des logements et des programmes d’insertion sociale spécifiques les attendent.

«Tous les efforts seront faits pour aider les réfugiés à bâtir une vie nouvelle en Islande et à s’adapter aux conditions de vie ici, afin de participer activement à la société islandaise», a expliqué le gouvernement.

Quatre autres familles doivent arriver ultérieurement. Certaines autres auxquelles il a été proposé de se rendre sur cette île ont décliné l’offre, d’après le ministère des Affaires sociales.

Selon les statistiques nationales, 21 Syriens ont immigré en Islande entre 2011, l’année où a commencé le conflit, et 2014.

AFP

Le port de pêche de Grundarfjoerdur, en Islande, en juillet 2014 Photo Joel Saget. AFP

Les six familles, représentant 35 personnes en tout, étaient attendues à l’aéroport par le Premier ministre.

L’Islande a reçu mardi ses premiers réfugiés syriens, six familles arrivées d’un camp de la Croix-Rouge au Liban, et qui ont été accueillies à l’aéroport par le Premier ministre en personne. Le chef du gouvernement leur a dit «espérer qu’elles se plairaient en Islande», ont déclaré ses services dans un communiqué.

Ces 35 personnes ont bénéficié de la volonté de trois municipalités, Akureyri (nord), et Kopavogur et Hafnarfjordur près de la capitale Reykjavik, d’accueillir des familles ayant dû fuir le conflit qui a dévasté leur pays. «Merci l’Islande, voilà un grand pays», a déclaré un père de famille syrien cité par le quotidien Morgunbladid. Des logements et des programmes d’insertion sociale spécifiques les attendent.

«Tous les efforts seront faits pour aider les réfugiés à bâtir une vie nouvelle en Islande et à s’adapter aux conditions de vie ici, afin de participer activement à la société islandaise», a expliqué le gouvernement. Quatre autres familles doivent arriver ultérieurement. Certaines autres auxquelles il a été proposé de se rendre sur cette île ont décliné l’offre, d’après le ministère des Affaires sociales. Selon les statistiques nationales, 21 Syriens ont immigré en Islande entre 2011, l’année où a commencé le conflit, et 2014.

AFP

Communiqué – Nouvelle saison de pêche aux homards de Gaspésie pour Marie Morneau Communication

Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie retient, cette année encore, les services de Marie Morneau Communication pour faire connaître et apprécier son fameux homard. C’est la 7e année de cette collaboration. Les Québécois adorent le homard gaspésien et ils aiment se rappeler tout ce que le Regroupement fait pour nous assurer […]

Excellente nouvelle et beau défi!

Le Palais des congrès de Montréal retient mes services pour du conseil stratégique en relations publiques. Quel beau projet! Je commence dès la semaine prochaine à travailler avec le nouveau PDG, Robert Mercure, et son équipe. J’ai très hâte!