À l’aube de son 15e anniversaire, la firme québécoise Hortau (Hortau.com) se lance à la conquête de la planète. Après le Québec et l’Ouest américain où elle est bien implantée, Hortau développe déjà l’ensemble du continent Nord-Américain, avec des incursions en Amérique du Sud, en Europe et en Afrique du Nord. « Les changements climatiques ont un impact majeur sur l’agriculture partout dans le monde, souligne le président d’Hortau, Jocelyn Boudreau. Les conditions sont de plus en plus difficiles. La sécheresse dure des années pour être remplacée par des inondations ou des coups d’eau importants. » Hortau a mis au point des systèmes de gestion de l’irrigation de précision et de services pour l’agriculture qui aident les producteurs à mieux contrôler leur utilisation d’eau et augmenter les performances de leurs champs et de leurs affaires en général.

Les systèmes Hortau sont utilisés dans tous les types de cultures

 Hortau connaît beaucoup de succès dans l’Ouest américain où l’utilisation de l’eau est très réglementée, notamment en raison de plusieurs années de sécheresse. La Californie, notamment, considérée comme le « potager de l’Amérique du Nord » a beaucoup bénéficié de l’approche de l’entreprise. « Grâce à des sondes installées dans le sol, précise Jocelyn Boudreau, les producteurs connaissent en tout temps le niveau de stress des plantes et savent avec précision quand arroser et combien d’eau utiliser. Cela évite aussi le lessivage des engrais. C’est nettement plus écologique que tout autre système. Et le système Hortau se contrôle avec les appareils intelligents. »

Les équipements Hortau sont très utilisés, entre autres, par les producteurs de canneberges

Que ce soit les légumes et les céréales dans l’Ouest américain, les petits-fruits au Wisconsin, au Massachusetts ou au Québec, les pommes de terre dans les Maritimes, le vin en Ontario et en Colombie-Britannique, les légumes au Pérou, etc., les producteurs comprennent de plus en plus que les systèmes d’Hortau peuvent faire toute une différence, simplifier leur vie, et augmenter leur production. « Nous sommes en démonstration et en négociation dans de nombreuses régions où les conditions hydriques se sont complexifiées, voire détériorées, au fil des ans, explique le président Boudreau. Notre équipe de R&D augmente sans cesse pour rester à l’avant-garde et répondre adéquatement aux besoins de tous les types de production agricole. »

Déjà 80 personnes travaillent pour Hortau dont le siège social est à Saint-Nicolas mais qui a installé des bureaux américains à San Luis Obispo en Californie. La R&D occupe une place importante dans les activités de l’entreprise qui est toujours en recrutement. Après un passage remarqué à la Maison Blanche, en 2015, pour expliquer le génie derrière ses systèmes, Jocelyn Boudreau donne de nombreuses conférences dans les foires agricoles mondiales, suscitant l’intérêt des producteurs qui, entre sécheresse, inondations et gel, ne savent souvent plus où donner de la tête. L’entreprise continue également à développer ses partenariats financiers et technologiques pour assurer son développement international et offrir encore plus de solutions efficaces à ses clients.

COMMUNIQUÉ – Un tout nouveau magazine pour informer et aider – PLANTES MÉDICINALES – TRADITION, SCIENCE ET SANTÉ

Avec le retour de l’hiver, nombreux sont ceux qui se tournent vers les plantes pour trouver des remèdes aux petits malaises saisonniers : fatigue, symptômes du rhume, mains et pieds froids, etc. L’information disponible sur ces sujets est déjà abondante. Mais comment s’assurer qu’elle est crédible et de qualité ? La Guilde des herboristes du Québec […]

COMMUNIQUÉ – L’invitation est lancée FAIRMONT LE CHÂTEAU FRONTENAC CÉLÈBRE SON 125e ANNIVERSAIRE

La direction du Fairmont Le Château Frontenac convie les Québécois et les visiteurs étrangers à toute une année d’activités culturelles, gastronomiques et historiques pour souligner le 125e anniversaire du fabuleux hôtel. « Nous avons conclu des partenariats exceptionnels avec de nombreuses institutions et les grands événements de Québec, précise le directeur général Robert Mercure, pour que […]