COMMUNIQUÉ – Pour souligner le 10e anniversaire de l’hôtel et le 15e du programme artistique L’HÔTEL 71 INAUGURE LA GALERIE VINCENT ET MOI

Logo-71-et-Vincent

 

Pour souligner de façon concrète les 15 ans du programme artistique Vincent et moi, l’Hôtel 71 (hotel71.ca), hôtel urbain qui célèbre ses 10 ans au cœur du Vieux-Port de Québec, est fier d’inaugurer la Galerie Vincent et moi à l’Hôtel 71, offrant ainsi une vitrine permanente à des artistes qui, vivant avec la maladie mentale, produisent des œuvres impressionnantes.

Durant tout l’été, les samedis et dimanches de 11 h à 19 h, les salles Vieux-Port et Saint-Pierre seront ouvertes au public qui pourra admirer les œuvres des artistes Benoît Genest Rouillier, Richard Jolivet, Karine Labrie, Johanne Vallée et Ann Warren (voir fiche technique). De plus, le lobby et quelques autres salles pourront être ouvertes au public et les artistes seront présents pour échanger avec les visiteurs.

« Nous sommes très sensibles à cette cause qu’est la maladie mentale, souligne Susan Wilkinson, directrice générale de l’Hôtel 71, et nous sommes convaincus que la nouvelle galerie permettra aux artistes de Vincent et moi d’établir un contact direct et présenter leurs œuvres à notre clientèle ainsi qu’aux les amateurs d’art tout en les sensibilisant à cette maladie. »

En plus de soutenir la cause des artistes vivant avec la maladie mentale, l’hôtel se veut un lieu distinctif qui présente à sa clientèle des œuvres originales qu’elle peut acquérir. « C’est une belle façon d’encourager des artistes émergents, précise Susan Wilkinson, tout en soutenant une cause puisqu’une partie des recettes sera versée aux organismes philanthropiques que sont Vincent et moi et la Fondation de la Famille Gilbert.

ARTISTES PRÉSENTÉS PAR LA GALERIE VINCENT ET MOI À L’HÔTEL 71

BENOIT GENEST ROUILLIER – http://www.benoitrouillier.com/Voici un peintre qui cherche, à chaque instant, l’équilibre dans son travail qu’il aborde comme une chorégraphie où le rythme, les répétitions et les accents toniques peuvent se comparer à une partition musicale. Influencé par les expressionnistes abstraits et les peintres figuratifs, Benoït Genest Rouillier déploie, sur ses toiles, une énergie et une intensité qui interpellent le spectateur grâce à la charge émotive qu’elles contiennent. L’artiste cherche à exprimer la part de chaos qui l’habite, à lui donner une forme et un sens qui soient lisibles et recevables par le public. Chaque toile se pose alors comme une expérience unique qui confronte le spectateur à son propre monde intérieur.

 RICHARD JOLIVET – http://jolivetr.livegalerie.com/Inspiré par le travail des artistes Enki Bilal et H.R. Giger, Richard Jolivet a développé un style et une technique qui lui sont propres grâce à une utilisation virtuose de l’aérographe et l’intégration d’acrylique. Sa démarche, très rigoureuse, comporte des aspects importants de recherche, que ce soit au niveau des techniques, de la composition ou de l’assemblage de différentes parties de l’œuvre. Son travail nécessite une bonne part d’intégration avant que l’œuvre ne voie le jour. Jolivet crée des univers singuliers et équivoques s’approchant parfois de la bande dessinée, des histoires fantastiques et de la science- fiction.  Avec ses propositions inusitées, l’artiste cherche à surprendre, à déstabiliser le spectateur en lui proposant une aventure, une perspective différente sur l’imaginaire.

KARINE LABRIE – http://www.institutsmq.qc.ca/programme-vincent-et-moi/collection/artiste/vincent/labrie-karine/index.html Au cœur du travail de Karine Labrie, le vêtement règne. Des personnages féminins, issus d’une autre époque, sont l’écrin et le faire-valoir d’une garde-robe royale, opulente et extravagante. Pour donner forme à cet univers, elle multiplie les lignes, les motifs et les éléments graphiques qui s’accumulent, se superposent et s’entrecroisent pour former des textures, des volumes et un travail d’ornementation inouï. L’utilisation d’une seule couleur, le noir ou le bleu, amplifie le détail des tissus et le travail d’ornementation. Il en résulte des œuvres complexes, chargées et vibrantes, qui témoignent de son univers singulier. Souffrant de surdité depuis son jeune âge, le dessin représente pour Karine Labrie un véritable un outil de communication.

JOHANNE VALLÉE – http://www.institutsmq.qc.ca/programme-vincent-et-moi/collection/artiste/vincent/vallee-johanne/index.html Johanne Vallée (Ruby) est une artiste autodidacte toujours en pleine exploration. Elle est inspirée autant par la beauté de la nature que l’énergie humaine.   Après s’être exprimée par l’écriture et la mosaïque, la peinture l’invite à toujours innover selon les couleurs qui l’attire dans le moment présent.  Passionnée par l’abstraction, elle recherche l’équilibre. Elle se laisse guider au fil des formes et des couleurs proposant des œuvres uniques selon son état d’esprit. L’artiste en est à son quatrième collectif.

ANN WARREN – http://www.institutsmq.qc.ca/programme-vincent-et-moi/collection/artiste/vincent/warren-ann/index.html Depuis son enfance, Ann Warren a dû composer avec la surdité et dès l’âge de dix-sept ans, elle avait déjà décidé d’une carrière, une carrière qui lui permettrait de s’exprimer par l’image. Ann Warren ne s’inscrit dans aucun mouvement artistique et n’a de cesse que d’explorer de nouvelles avenues. Elle s’oriente vers la création d’œuvres alliant réalité et abstraction des êtres et des choses. L’artiste expose ses œuvres depuis plus de trente ans. Elle a participé à de nombreux collectifs et a réalisé une vingtaine d’expositions individuelles, dont une rétrospective à l’automne 2014, au Musée de Charlevoix. Ses œuvres font partie de collections privées et publiques au Canada, aux États-Unis et en France.

HEURES D’OUVERTURE DE LA GALERIE VINCENT ET MOI À L’HÔTEL 71 – La galerie sera ouverte tous les samedis et dimanches, de 11 h à 19 h, dans les salles Vieux-Port et Saint-Pierre de l’Hôtel 71, 71, rue Saint-Pierre dans le Vieux Québec. – Les artistes s’y remplaceront tout à tour pour échanger avec les amateurs d’art.

À propos de Vincent et moi

Vincent et moi est un programme d’accompagnement artistique et d’intégration socioprofessionnelle pour les artistes vivant avec la maladie mentale. Ce programme a été mis sur pied en mai 2001 à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, aujourd’hui CIUSSS de la Capitale-Nationale. La principale mission du programme est de faire connaître et reconnaître leur contribution artistique et culturelle, de favoriser la diffusion de leurs œuvres ainsi que le développement de leurs pratiques artistiqueshttp://www.institutsmq.qc.ca/en/programme-vincent-et-moi/index.html

À propos de l’Hôtel 71

Situé en plein cœur de la ville de Québec, l’Hôtel 71 est un hôtel boutique de 60 chambres et suites au style contemporain, offrant également 4 salles de réunion, une boutique et un espace vin des plus conviviaux.  L’Hôtel 71 est également situé à quelques pas des meilleures tables et attraits de la ville de Québec dont le restaurant II Matto situé dans l’hôtel même. http://hotel71.ca/

LE FAIRMONT CHÂTEAU FRONTENAC FAIT APPEL À MARIE MORNEAU POUR ORGANISER SON 125e ANNIVERSAIRE

Vous savez quand on se dit : « Ah, si j’avais 20 ans de moins, avec l’expérience que j’ai, tout serait plus l’fun ! ». C’est ce que la vie m’offre en me ramenant au Château Frontenac pour contribuer à l’organisation des célébrations du 125e anniversaire en 2018. Il y a 25 ans, j’ai dirigé les célébrations […]

COMMUNIQUÉ – QUALINET DE NOUVEAU SUR LES RAILS

Groupe Qualinet confirme que son plan de restructuration a été  officiellement approuvé par plus de 94 % de ses créanciers lors de l’assemblée spéciale tenue à Québec, ce 12 juillet. Les derniers mois ont aussi permis de régler à l’amiable un litige impliquant le franchiseur de la marque Qualinet et l’injection de nouveaux capitaux est […]