COMMUNIQUÉ DE PRESSE : DÉBUT DE LA PÊCHE AU HOMARD GASPÉSIEN SAMEDI 2 MAI

ONeil-et-son-homard

Désormais écocertifié pas le Marine Stewardship Council

LE HOMARD GASPÉSIEN EST PRATIQUEMENT PARFAIT!

Anse-à-Beaufils, le 30 avril 2015. Le homard gaspésien version 2015 est pratiquement parfait et c’est le Marine Stewardship Council (MSCwww.msc.org) qui, par son écocertification, le confirme.

On sait déjà que le homard pêché par les pêcheurs membres du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSGmonhomard.ca) est plus savoureux parce qu’il vient des fonds rocailleux et des eaux froides et limpides de la Gaspésie. On apprécie sa chair plus blanche, sa carapace dure et bien pleine. Et on se réjouit de savoir qu’il y en aura longtemps, car on les protège, on les élève et on les ensemence. Il reste donc aux consommateurs la responsabilité de bien le cuire et bien l’apprêter pour qu’il soit absolument parfait!

«Nous avons travaillé durant plusieurs années pour obtenir l’écocertification MSC, souligne O’neil Cloutier, directeur général du RPPSG. Seulement 252 groupes de pêcheurs à travers le monde ont cette écocertification. Et de la pêche, toutes ressources confondues, il y en a tout le tour de la planète. Les amateurs québécois de homards peuvent donc être rassurés puisqu’ils savent maintenant que les homards gaspésiens, qu’ils apprécient tellement, proviennent d’une pêcherie durable et bien gérée.»

Le nouveau médaillon 2015 d’identification du homard gaspésien porte la mention « certifié » et il est installé avec l’élastique traditionnel, ce qui facilite le travail des pêcheurs qui le place sur les pinces alors qu’ils sont sur leur bateau. Les consommateurs qui achèteront des homards cuits devront demander leurs médaillons aux marchands, s’ils ne sont pas sur les pinces, afin de retrouver « leur pêcheur ». « Les Québécois entrent le numéro inscrit sur le médaillon sur le site www.monhomard.ca, explique O’neil Cloutier, et ils peuvent visionner une vidéo montrant “leur pêcheur” en pleine action et en apprendre davantage sur lui, sa zone de pêche, son bateau, etc.

“Cette année encore, mentionne M. Cloutier, nous nous sommes associés aux Producteurs de lait du Québec (www.beurre.com) pour produire les médaillons, réaliser ainsi la traçabilité de nos homards et proposer des recettes de beurres aromatisés qui ajoutent à l’expérience.”

Rappelons qu’au cours des dernières années, les pêcheurs du RPPSG ont modernisé leur méthode de pêche. Une pratique responsable, une formation adéquate, des bateaux équipés d’outils de communication intelligents dont un journal de bord électronique qui sert à transmettre en temps réel à Pêches et Océans Canada les données sur les captures journalières, voilà autant d’efforts additionnels pour assurer la pérennité de la ressource qui ont permis l’obtention de l’écocertification MSC.

“La saison sera lancée samedi lancée, conclut O’neil Cloutier. Rendez-vous autour de votre table et à www.monhomard.ca.»

COMMUNIQUÉ – LE MARCHÉ DE NOËL ALLEMAND DE QUÉBEC POUR SE RÉAPPROPRIER LE VIEUX-QUÉBEC

Cette année encore, la Communauté allemande de Québec, organisatrice du Marché de Noël allemand, propose la fête la plus chaleureuse qui soit, du 22 novembre au 23 décembre prochain, autour de l’hôtel de ville de Québec. « Un décor magique, une impressionnante programmation d’activités gratuites, souligne la présidente Britta Kröger, des nouveautés venues d’ici et d’Europe… […]

COMMUNIQUÉ – Avoir 12 ans, une deuxième fois!

Comme c’est bizarre cette impression d’avoir 12 ans pour la 2e fois! La première fois, c’était il y a quelques années. Le Mont  Sainte-Anne ouvrait, cette année-là. Dans la piscine familiale, j’ai fondé une école de natation avec 2 de mes soeurs, école qui nous a procuré des emplois d’été payants (avant l’âge) et offrant […]