CHRONIQUE BRAVO! 75 ième anniversaire du droit de vote des femmes au Québec et beaucoup plus…..

34247043_s (1)

Cette série de vidéos dont toute une émission d’une heure,  http://zonevideo.telequebec.tv/a-z/386/75e-elles-se-souviennent  , le livre de Micheline Dumont « Le féminisme québécois raconté à Camille », bien des textes et des témoignages diffusés et publiés ces jours-ci sur moultes tribunes, voici une très belle occasion de nous rappeler tous les efforts et toute la conviction déployés, au cours du dernier siècle surtout, par les femmes du Québec pour s’émanciper, tenter de devenir les égales des hommes et réellement contribuer au mieux-être de notre société.

Je vous invite à regarder ces vidéos pour comprendre que tout n’est pas gagné. La perception des femmes qui croient et travaillent pour cette égalité, qui la défendent et la réclament toujours alors que les politiciens nous disent que nous l’avons, est malheureusement encore très négative. Vous connaissez l’adage » une femme qui défend des droits et parle fort est une hystérique alors qu’un homme qui fait la même chose se tient debout » ? Nous en sommes encore là aujourd’hui.

Certains droits ont été chèrement gagnés au fils des dernières décennies mais ils sont respectés du bout des lèvres. Les boys clubs existent encore et expliquent bien la faible représentation des femmes en politique et sur les conseil d’administration d’organisations tant publiques que privées. On veut bien des femmes mais le genre jolie et tranquille est préférable. Elles sont tellement travaillantes aussi qu’on peut leur confier les tâches cléricales, l’organisation d’événements et la recherche de financement. Et les hommes, pendant ce temps, jasent! Je n’en revenais tout simplement pas quand on m’a offert un poste sur un CA pour lequel on m’a bien indiqué le rôle d’exécutante qu’on attendait de moi!

J’aime beaucoup les hommes, de façon générale, mais j’en ai contre l’approche de certains qui se disent « pour les femmes » mais ne le démontrent jamais. Jamais une action concrète. Bien des paroles mais peu d’action.  Pourquoi? La question reste entière à mon avis. Les femmes sont ghettoïsées en se regroupant entre elles. Elles sont déjà convaincues mais sans la collaboration des hommes, elles restent dans la « lutte » qui ne semble pas pouvoir finir.

Pourquoi faut-il des lois pour forcer les organisations à nommer des femmes administratrice. C’est quand même hallucinant. C’est la preuve que les hommes qui détiennent encore le pouvoir partout ne reconnaissent pas les femmes avec toutes les expériences et leurs différences.

Et ce qui est désolant, aujourd’hui, c’est de voir plusieurs jeunes femmes qui croient que tout est gagné ou, pire encore, croient qu’elles n’ont pas besoin d’être féministes pour être les femmes entières qu’elles veulent être. On reproche aux autres religions de soumettre les femmes. Ici, nous nous sommes débarrassé du côté mysogine de nos religieux. Mais c’est trop souvent les hommes en situation de pouvoir qui les soumettent. N’est-ce pas pire au fond?

http://zonevideo.telequebec.tv/a-z/386/75e-elles-se-souviennent 

Regardez ces vidéos, lisez et tâchez de reconnaître, apprécier et aimer les femmes et les aider à participer pleinement à notre société. Nous en serons tous gagnants et grandis.

Préparez chaudrons et belles assiettes… le homard de la Gaspésie est à nos portes. Voici des recettes de nos grands chefs publiées par Foodlavie. https://foodlavie.com/articles/des-recettes-originales-pour-profiter-de-la-saison-du-homard

COMMUNIQUÉ – Les voyageurs sont seulement 34% à faire confiance aux renseignements qui se trouvent sur les médias sociaux versus 65% pour les médias traditionnels

Je partage avec vous, ce matin, une excellente analyse de Jean-Michel Perron, stratège en tourisme et en communication, sur l’état du tourisme international. J’ai été particulièrement interpellée par la comparaison de l’impact des médias sociaux vs celui des médias traditionnels. On en revient toujours à la crédibilité des journalistes : ils ont un code d’éthique […]